Maçonnerie façade

La maçonnerie de façade

 

Quand on parle de maçonnerie, on fait référence à des matériaux (briques, pierres, etc.) liés entre eux (à l’aide de ciment, plâtre, chaux, argile etc.) pour construire un mur.

Les différents types de maçonnerie traditionnelle:

– la maçonnerie porteuse

– la maçonnerie de remplissage

– la maçonnerie de façade non porteuse

– la maçonnerie de cloison.

Nous nous intéresserons ici à la maçonnerie de façade non porteuse. C’est à dire aux façades qui ne participent pas à la stabilité de l’édifice.

Parmi les façades non porteuses, nous pouvons en distinguer deux types:

– les façades légères – les façades en remplissage maçonné

 

Les façades légères

– On appelle façade rideau une façade légère quand les ossatures verticales ou horizontales ne sont pas apparentes (la façade passe devant les abouts de plancher

– On appelle façade panneau une façade légère quand les ossatures verticales ou horizontales restent apparentes.

Une façade légère est une façade construite avec des matériaux légers construite sur une ossature de bâtiment.

Pour le support de la façade on utilise généralement des matériaux métalliques. Et pour le remplissage :

– pour la paroi extérieure qui se doit d’être résistante et étanche, on utilise des matérieux tels que: les plaques de pierres, l’aluminium, la tôle, etc)

– pour le remplissage interne: des matériaux insensibles à l’humidité pour assurer l’isolation thermique. Tels que: la fibre de verre, la fibre de bois, le polystyrène, la laine de roche, etc.

– pour la paroi intérieure, on utilise les matériaux que l’on utilise pour les cloisons. Tels que: plaques de platre, bois aggloméré, contreplaqué, etc.

Avantages

– légères

– délais de montage court

Inconvénients

– performances acoustiques limitées

– faible inertie thermique

– la réalisation doit être parfaite pour assurer une bonne étanchéité

 

Les façades en remplissage maçonné

Les façades en remplissage maçonné sont des façades de moins de 15 centimètres d’épaisseur. Les matériaux utilisés sont des briques creuses de terre cuite ou des agglomérés de béton, que l’on isole ou enduit par l’extérieur. Ou des murs en briques enduits par l’extérieur.

Avantages

bonne inertie thermique. C’est à dire bonne capacité du matériau à stocker la chaleur et à la restituer .

Inconvénients

– il est necessaire d’enduire la façade de façon à assure son étanchéité.

– avant d’appliquer l’enduit il est necessaire de respecter un délai de séchage.