Parquet

ASTUCE PARQUET

Vous rénovez votre maison ou votre appartement et vous souhaitez poser du parquet ? Comment choisir celui qui convient le mieux pour votre pièce et votre usage ? Quels sont les avantages ou les inconvénients de chacun ? Comment l’entretenir ?

 

Les différents types de parquet

Il existe aujourd’hui 4 revêtements de sol en bois à savoir : le parquet massif, semi-massif, contrecollé ou stratifié.

 

Le parquet massif (ou semi-massif) est le plus qualitatif : il est composé à 100% de bois, et vous garantit un rendu authentique et durable (presque 100 ans !), tout en isolant complètement votre sol au niveau sonore et thermique. Il est en conséquence le plus cher et le plus difficile à poser.

 

Le contrecollé est plus abordable que le parquet massif, avec une durée de vie assez longue (autour de 50 ans). Il est plus facile à poser (grâce notamment à des systèmes d’emboitement) mais il contient moins de bois noble que le massif.

 

Le stratifié n’est quant à lui pas composé de bois, mais d’aggloméré et de résine principalement. Il est donc moins résistant que les autres parquets, mais plus abordable et facile à poser. Il est généralement disponible en plus de décors et coloris, et offre un entretien relativement simple.

 

Quel parquet pour quelle pièce ?

Lors de votre rénovation, vous allez devoir choisir chaque parquet selon sa pièce de destination. Les parquets les plus qualitatifs comme le parquet massif conviendront aux pièces de vie : salon, salle à manger, couloir, entrée par exemple. Pour les pièces d’eau, sachez qu’il vaut mieux installer du parquet massif traité spécifiquement pour l’humidité. Le stratifié et le contrecollé peuvent quant à eux convenir dans des pièces telles que les chambres par exemple.

 

L’entretien du parquet

Quelque soit votre type de parquet, le mieux est d’abord de le dépoussiérer à l’aide d’un aspirateur ou de chiffons microfibres. Passez ensuite un balai microfibre légèrement humide dessus puis laissez sécher à l’air libre. Interdiction de le mouiller à grandes eaux ! Suivant la finition, n’oubliez pas de le cirer ou de l’huiler une à deux fois par an.