Assainissement

En quoi consiste l’assainissement 

Assainissement Domestique ou collectif, l’assainissement est la technique qui consiste à collecter, à traiter et à évacuer les eaux usées dans le milieu naturel. Il est utilisé pour le traitement des solides comme les déchets ménagers, mais aussi les liquides comme les eaux de vannes. Découvrez quels sont les différents types d’assainissement et quelles sont les étapes à suivre avant que l’eau puisse être rejetée dans la nature.

 

Les catégories d’assainissement

 L’assainissement de liquide se divise en deux catégories, dont l’assainissement collectif et l’assainissement non collectif. Comme beaucoup de ménages sont raccordés aux réseaux d’égouts de leur ville et cela afin d’acheminer leurs eaux usées vers les stations de traitement, ces stations ont besoin d’être assainies afin que les eaux puissent être traitées avant leur rejet. À noter que ces réseaux d’égouts permettent d’évacuer à la fois les solides et les liquides. Pour ce qui est de l’assainissement non collectif, cela consiste à installer des fosses septiques dans les maisons pour que les eaux usées puissent être stockées de manière individuelle avant le traitement.

TRAVAUX D’ASSAINISSEMENT

Comment se déroule un assainissement de liquide 

 Le cycle de l’assainissement des eaux usées se déroule en trois étapes, dont les voici :

-La phase de recueil et l’évacuation qui consiste à recueillir les eaux usées domestiques à l’aide de dispositifs tels que les latrines et les fosses septiques.

-La phase d’acheminement. Ici les eaux usées sont conduites dans un site de traitement à l’aide de camions vidangeurs ou des réseaux d’égouts.

-La phase de traitement. Une fois arrivées dans la station de traitement, les eaux subissent différents procédés pour qu’elles soient purifiées avant d’être rejetées   dans la nature.

 

Ce qu’il faut savoir pour raccorder un logement au collecteur principal

En construction comme en rénovation, il est utile pour réaliser des travaux de raccordement au réseau tout à l’égout de faire appel à une entreprise d’assainissement.

Pour info, les pavillons ou les immeubles doivent être raccordées au collecteur principal de la ville dans un délai n’excédant pas deux ans après l’envoi du dossier. Au- delà de cette limite légale, une majoration de la redevance assainissement peut être décidée sur avis de mairie. Ce collecteur est chargé de récupérer les eaux usées et de les drainer vers une station de traitement.

Qu’est-ce que la redevance assainissement ?

La redevance assainissement est versée par le propriétaire dont le logement est raccordé au réseau tout à l’égout. Elle se divise en deux parties. Une part de cette redevance est fixe et la seconde est calculée sur le volume d’eau traitée par le réseau collectif d’assainissement. La redevance d’assainissement se présente sur la facture d’eau sous la mention collecte et traitement eaux usées.

Caractéristique du collecteur des eaux usées

Le raccord au réseau des égouts est réalisé avec diverses pièces. Voici quelques exemples de pièces utilisées pour réaliser les raccords d’assainissement.

  • Canalisations

 

Canalisation D’assainissement

Les tuyaux de canalisations utilisent la gravité pour faire circuler l’eau. Ils peuvent être fabriqués en PVC ou en béton. D’autres types de canalisations sont aussi utilisés selon le terrain (PEHD, PRV, etc.)

Les canalisations de refoulement des eaux sales sous pression sont en PEHD ou bien en fonte ductile. Leurs tolérance est de 16 bars maximum.

  • Étanchéité des tuyaux d’assainissement

Lorsqu’un logement est raccordé au réseau d’assainissement collectif, tous les tuyaux d’évacuation sont impérativement étanches pour empêcher les risques d’inondations à l’extérieur mais aussi à l’intérieur du logement.

L’entreprise procède à des essais d’étanchéité par segment sur tout le réseau et sur les raccords en particulier. Les essais sont réalisés à l’air. En cas de fuite, un essai à l’eau est alors décidé.

Travaux de raccordement au tout à l’égout

Il est autorisé de faire une partie des travaux soi-même pour réduire la facture. Vous devez savoir que ce sont des travaux qui demandent beaucoup d’énergie (creusement de tranchées, installations des canalisations et raccord au réseau domestique).

Le raccordement se divise en deux parties. On distingue le raccordement sur terrain privée et le raccordement au réseau collectif d’assainissment. Le prix de ces travaux varie en fonction du nombre de mètres de canalisations. Le prix moyen est estimé entre 100 et 500 euros par mètre.

La sortie de raccordement d’un logement doit être plus basse que le point de raccord au réseau collectif. Côté assainissement collectif, les canalisations des eaux usées doivent avec 3 % de pente au minimum.

Raccordement d’assainissement

Il existe deux types de collecteur principale.

  • Le collecteur séparatif : les eaux de pluie et les eaux usées sont évacuées distinctement
  • Le collecteur commun : eaux pluviales et eaux usées sont drainées ensemble sur un réseau unique.
  • Un terrain non raccordé à un collecteur n’est pas viabilisé. Ce sont des travaux obligatoires en construction comme en rénovation.

Faire appel à un vidangeur

 Il est important pour les ménages qui ne sont pas raccordés aux réseaux d’égouts de faire appel à des vidangeurs professionnels pour les aider dans le traitement de leurs eaux usées. Pour cela, il est conseillé de faire appel à un expert qui dispose des équipements nécessaires pour ce type d’intervention. À noter qu’une vidange des fosses septiques doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans, afin d’éviter les différents problèmes liés à leur utilisation.